DEPOT SNCF

SNCF

Gare Argentan

Trains mythiques

Dépot SNCF

Les Autorails au dépôt d 'ARGENTAN.

Les premiers autorails apparaissent avant la première guerre mondiale.

Ils devaient assurer un transport de voyageurs plus rapide et plus économique que les locomotives à vapeur .

Les autorails étaient à traction thermique . Ils étaient conçus comme des véhicules routiers . Ils étaient propulsés par un ou plusieurs moteurs diesels installés sous le plancher ou dans la caisse.

Ils sont encore utilisés sur des lignes non électrifiées et n 'ayant pas forcément un très grand trafic de voyageurs . Son coût d 'exploitation répond très bien à ce besoin.

En 1934 Les Autorails sur la ligne Paris-Granville sont plus rapides que les locomotives à vapeur. A peine 3 heures pour relier Paris à Argentan.

A la SNCF , les autorails ont été baptisés avec un X.

 

en 1930 : Michelin développe un autorail monté sur pneumatiques d'où le nom de Micheline pour ces autorails.

Les pneumatiques étaient équipés d'un cerclage à l'intérieur des roues pour éviter de dérailler .

 

La Micheline .

En 1932 sur la ligne Alençon - Argentan - Granville , roule une Micheline de type Panhard à essence . Le moteur Panhard qui équipe cet autorail est un 95 Ch. Ces autorails sont rapides mais ils sont limités à 24 places assises . Deux véhicules de ce type seront fabriqués , ils seront immatriculés ZZy 24201 et ZZy24202.

 

Par la suite , ils seront équipés d'un double poste de conduite pour le changement de sens sur les voies . Ils ressemblaient plus à des autocars qu 'à des trains .

 

 

-------------------------- Les Michelines Type 11 et Type 12 . -----------------------------

Autorails X 3800 Picasso

Les autorails X3800, nommés "Picasso" avec leur poste de conduite excentré qui rappelait les tableaux de Picasso et ses portraits décalés , furent conçus par les bureaux d'études des autorails de la SNCF dès 1947 . Construits au nombre de 251 exemplaires en 1950 par RENAULT, ils étaient équipés d 'un moteur RENAULT de 300 ch et atteignaient la vitesse de 120 km/h. 61 assises étaient disponibles .

La Numérotation SNCF fut de X3800 à X4051.

Ils étaient robustes , économiques et fiables . Leurs couleurs blancs et rouges les rendaient facilement reconnaissables .Ils ont assurer du service jusqu'en 1988. C'est l'autorail le plus populaire de la SNCF. Ils peuvent être conduits dans les 2 sens depuis leur poste de conduite surélevé.

Un certains nombre ont été conservés et assurent des liaisons sur des lignes touristiques.

 

--------- Autorail Picasso avec son poste de conduite excentré ------------------

--------------------------- Autorail Picasso reconnaissable à son cockpit---------------

Locomotives diesel A1A-A1A 68000

Ces locomotives furent conçues à partir de 1961 et sorties d'usine à partir de 1963 pour assurer la relève des locomotives à vapeur dont le trafic ne justifiait pas une électrification de la ligne . Elles étaient équipées d'un moteur diesel de 2000 kw et d 'un poids de plus de 100 t , de deux bogies de 3 essieux pour la A1A-A1A.

Les moteurs diesels à hautes performantes posèrent pas mal de problèmes à la SNCF et ces modèles doivent être équipés de chaudière pour la production de vapeur pour assurer le chauffage des trains et ce système est lourd et encombrant pénalisant les performances de la machine .

Caractéristiques techniques:

Masse : 106 t

Vitesse : 130 km/h

Puissance :1980 Kw

Moteur : 12 cylindres en V

------------------------ Locomotive diesel A1A-A1A 68000 -------------------------------